Rencontre avec Ystudio, le studio de design taiwanais

L'art de l'écriture

Taipei|Taiwan

Classé parmi les pays les plus pauvres en 1950, Taiwan est devenu dans les années 90 un acteur majeur de l’industrie mondiale en adoptant les savoir-faire et les procédés industriels américains. Pendant deux décennies, Taïwan a ainsi prospéré en fabriquant des produits technologiques high-tech, mais souvent froids et sans âme. En réaction à cette tendance, une partie de la jeune génération de créateurs taïwanais cherche aujourd’hui à réinjecter dans leurs produits du sens et une identité propre.

Fondée en 2012, l’agence taïwanaise Ystudio croit au pouvoir du design d’ouvrir des opportunités et de stimuler l’imagination. Spécialisée dans la culture de l’écriture, l’agence Ystudio veut faire redécouvrir l’acte d’écrire a la main et les émotions qui en découlent à travers ses crayons en laiton au design minimaliste de fabrication artisanale.

Manufacturés dans les usines locales Taïwanaises, les produits d’Ystudio sont façonnés à la main par des maîtres-artisans.

Ystudio fabrique des stylos dont le poids et l’aspect brut du matériau brut offrent une prise en main agréable et dégagent une impression d’authenticité, de solidité et de durabilité.

Le cuivre a la beauté des choses qui se patinent et qui prennent le rythme de leur propriétaire. Ystudio utilise du cuivre non traité dont la couleur change et s’oxyde différemment en fonction des utilisateurs, des environnements, et de l’utilisation, rendant ainsi chaque produit unique et personnalisé à son propriétaire.

 


Comment avez-vous commencé Ystudio ?

Nous sommes Yi et Yanko. Nous nous sommes rencontrés dans notre ancienne entreprise ou nous étions designers d’objets. Rapidement, nous avons découvert que nous partagions la même idée du design et l’amour des vieux objets oubliés que nous souhaitons faire redécouvrir. Après avoir quitté cette entreprise, nous avons développé ensemble un design de lampe en recyclant un ancien appareil photo. Puis en 2012 nous avons créé l’agence Ystudio et en 2013, nous avons lancé la collection« The Weight of Words » qui est une série d’accessoires orientée sur la culture de l’écriture.

Le nom YStudio vient de la première lettre de nos deux noms, Yi & Yanko. De plus, Y en chinois se prononce de la même manière que le caractère chinois “物外qui signifie “le vrai sens au-delà de l’objet”. Ça correspond parfaitement à notre philosophie.

Pourquoi avez-vous choisi le laiton comme matériaux principal ?

Après avoir posé le concept principal de notre marque, nous avons pensé que le laiton était le matériau le mieux adapté à notre série d’accessoires. En effet, c’est un matériau lourd et brut qui incarne bien les valeurs de notre concept  « The Weight of Words ». De plus, notre seconde idée était de construire une connexion entre les objets et les personnes. Le laiton change de couleur et s’oxyde à mesure que le temps passe. Ainsi, son éclat varie en fonction des personnes qui l’utilisent. Cet effet crée une connexion unique entre le produit et son propriétaire. Nous pensons que c’est une bonne chose.

Quelle a été la chose la plus difficile à faire quand vous avez lancé Ystudio ?

Honnêtement, tout était compliqué. Quand nous étions salariés, nous avions juste besoin de faire des bons produits. Mais aujourd’hui, avec notre entreprise, tout est nouveau : de la conception de la marque jusqu’au développement des nouvelles collections en passant par le marketing. Tout représente un nouveau challenge pour nous. Heureusement, nous aimons ça.  Et grâce à toute l’aide que nous avons reçue, les choses sont organisées et notre marque fonctionne bien.

Quels sont les principes importants pour vous ? 

Du point de vue des produits, nous espérons fabriquer des produits que les gens vont utiliser toute leur vie, et même plus, qui vont durer plusieurs générations.

Du point de vue de la marque, nous espérons que Ystudio garde sa philosophie d’origine.

Toute notre inspiration vient de la vie courante. Au lieu de considérer le produit lui-même, nous puisons le concept de notre design dans l’expérience même de la vie quotidienne. Ystudio veut amener les gens à trouver leur propre style de vie et à ressentir la beauté des choses simples.

Quel genre de texture aimez-vous ?

Nous aimons tous les matériaux qui changent avec le temps.

Pouvez-vous nous parler de la collaboration avec les artisans locaux.

À l’exception de quelques pièces spécifiques (e.g. fountain pen nib), la plupart des nos produits sont fabriqués et emballés à Taiwan. Les usines taïwanaises ont connu des années prospères dans les années 1980. Mais de nos jours beaucoup d’entre elles sont confrontées à la crise ou doivent se délocaliser à l’étranger. Par chance, ces artisans et entreprises expérimentés commencent à travailler avec de jeunes designers comme nous.

La plupart des artisans locaux ont un trait de caractère commun : le rapport humain. Vous devez passer du temps à bâtir une relation avec eux. Vous devez les rencontrer en personne, au lieu de les appeler ou de leur envoyer un courriel. C’est davantage une relation d’amitié ou on apprend à se connaître avant de commencer à vraiment travailler. Ce n’est pas  ce qu’il y’a de plus rapide aujourd’hui, mais une fois que vous les connaissez, ils seront fidèles et seront prêts à vous aider et à améliorer vos produits. C’est comme ça que sont les Taïwanais locaux.

Comment choisissez-vous la couleur de vos accessoires ?

Avant tout, ce que nous cherchons, c’est que l’utilisateur puisse apprécier la valeur propre du matériau. C’est pourquoi la plupart des produits que nous lançons pour la première fois ont la couleur brute du matériau. Plus tard, une fois que la qualité de nos produits est bien établie, nous déclinons nos produits dans différentes couleurs.

Que pensez-vous de la scene culturelle taïwanaise ?

Taiwan est un endroit multiculturel. Pendant ces cent dernières années, nous avons subi l’influence de plein de tendances différentes si bien que c’est compliqué de définir ce qu’est le design taïwanais. Mais en d’autres termes, cela signifie que nous pouvons faire tout et n’importe quoi. Nous pouvons sortir des sentiers battus et casser les codes anciens. Ce que nous faisons en ce moment façonne l’image du design taïwanais. Et nous avons de la chance d’en faire partie.

 

 

 

ystudiostyle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *